Profession de foi

SUPPLÉANT

Samir El Aabbaoui

Conseiller municipal délégué à la jeunesse de Leforest

« Âgé de 31 ans, marié et père d’une petite fille, mon père était mineur et je suis un enfant de ce territoire. Je suis depuis quelques années engagé dans le milieu associatif au sein d’un club de futsal dont le but est de faire du sport un vecteur d’insertion. C’est cet engagement associatif qui m’a poussé à m’investir en politique. Je souhaitais être acteur de ce qui se passe dans ma ville et amener mon
expérience.»

Écologie, justice sociale, transparence

Chères habitantes et chers habitants de Carvin, Courcelles‑lès-Lens, Courrières, Dourges, Drocourt, Evin‑Malmaison, Hénin‑Beaumont, Leforest, Libercourt, Méricourt, Montigny-en-Gohelle, Noyelles‑Godault, Oignies et Rouvroy.

Le bassin minier, c’est ma vie. J’y suis née, j’y ai grandi et j’y habite. Ce territoire est le moteur de mon engagement. Comme vous, je suis inquiète pour notre avenir et celui de nos enfants. Comme vous je suis en colère à force de constater au quotidien les injustices et la succession des scandales politiques qui écœurent.

Nous méritons mieux que cela ! Mais plutôt que le repli sur soi et le vote de peur, je vous propose de vivre mieux, grâce à des mesures urgentes et concrètes de justice sociale, d’environnement et de transparence.

Elue d’opposition à Hénin-Beaumont, je connais par cœur les sourires enjôleurs du Front national, mais surtout l’extrême violence dont ses représentants sont capables envers tout ce qui pourrait se mettre en travers de leur passage: opposants politiques, journalistes, associations jugées récalcitrantes, employés municipaux suspectés. Des pratiques effrayantes et indignes auxquelles j’ai récemment consacré un livre, Nouvelles du Front, qui raconte trois ans de vie sous le FN. Des intimidations auxquelles j’ai toujours répondu avec fermeté et humour.

Pour être de plus en plus souvent contactée par des “déçus” du FN qui y ont cru avant de déchanter, je sais à quel point il est important que ce parti ne gagne pas cette circonscription. C’est la raison pour laquelle j’ai longtemps plaidé pour un rassemblement des forces de gauche. Je regrette, non sans déception et inquiétudes, qu’elles aient refusé d’emprunter collectivement ce chemin.

Depuis des mois, je discute avec vous sur le terrain. C’est vous qui m’en avez convaincue: je suis la seule à même de battre le FN au second tour. Par la détermination dont je fais preuve ici depuis que je suis élue. Par mon positionnement politique consensuel et rassembleur. Par l’énergie inépuisable que je suis prête à mettre dans ce combat. Comptez sur moi pour rester ferme sur mes valeurs et à l’écoute de vos préoccupations. De mon côté, je compte sur vous: vous tenez la clé de cette élection entre vos mains.

Marine Tondelier

Conseillère municipale d’opposition à Hénin-Beaumont
Conseillère à la Communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin
Présidente du Conseil de surveillance du Centre hospitalier d’Hénin-Beaumont