Programme

SUPPLÉANT

Samir El Aabbaoui

Conseiller municipal délégué à la jeunesse de Leforest

« Âgé de 31 ans, marié et père d’une petite fille, mon père était mineur et je suis un enfant de ce territoire. Je suis depuis quelques années engagé dans le milieu associatif au sein d’un club de futsal dont le but est de faire du sport un vecteur d’insertion. C’est cet engagement associatif qui m’a poussé à m’investir en politique. Je souhaitais être acteur de ce qui se passe dans ma ville et amener mon
expérience.»

L’écologie, LA solution pour le bassin minier

Le bassin minier est fatigué, fâché, et il devient furieux. Pourtant les solutions existent. J’en ai la conviction : le renouveau de notre territoire passera par la mise en place d’une transition écologique. Cette transition répondra aux attentes de chacun et grâce elle, le bassin minier trouvera une voie nouvelle vers le progrès social, où chacun trouve sa place dans un environnement apaisé. C’est à nous de prendre en main ce destin, de poursuivre ce que nos parents et nos grands-parents ont construit pour nous : ce bassin minier dont nous sommes si fiers!

Quel rapport avec l’Assemblée nationale ? Contrairement à ce que certains peuvent penser, le travail parlementaire n’est pas éloigné de notre vie quotidienne. Mes prises de position à l’Assemblée nationale auront donc également pour objectif de soutenir les initiatives du territoire. Santé publique, logement, transport, agriculture et l’emploi : je souhaite être une députée utile en tant que relais pour faire avancer les projets portés par l’ensemble des villes et des associations de la circonscription. En voici quelques exemples parmi tant d’autres.

Marine Tondelier

Une économie innovante, écologique et solidaire pour des métiers d’avenir

Partout en France et dans le monde, des entreprises font le pari des industries d’avenir pour revitaliser leur territoire. Ces secteurs, nous les connaissons : le numérique, les énergies renouvelables ou encore l’économie circulaire, qui transforme nos déchets en ressources avec le ré-emploi, la réparation, le recyclage, ou le design innovant. Je me battrai pour relancer l’économie de notre territoire en y facilitant l’implantation de ces entreprises innovantes, en accompagnant les futurs créateurs d’entreprise dans leur projet, en incitant à la formation des habitants à ces nouveaux métiers d’avenir, et en promouvant la sensibilisation de nos enfants dès le collège et le lycée. Ces emplois créés seront des emplois de qualité. Bons pour l’humain, bons pour l’environnement, et non délocalisables!

Faire de la santé publique la priorité

Metaleurop hier, entreprises polluantes aujourd’hui, doublement de la ligne Très Haute Tension demain. Notre territoire est cerné ! Le PIG 1000, qui pourrit la vie des riverains de l’ancien site de Metaleurop, est une honte nationale et je me battrai pour une juste réparation de ce préjudice, sur le plan financier comme sur le plan écologique. Plus largement, je veillerai à ce que des mesures urgentes soient mises en place pour garantir la qualité de l’air, de l’eau et des sols sur notre territoire car notre santé n’a que trop souffert de ces pollutions. Députée, je poursuivrai également le travail que j’ai engagé avec les équipes du Centre hospitalier d’HéninBeaumont. Malgré les réformes qui se succèdent, l’objectif reste le même : garantir un accès aux soins de qualité sur tout notre territoire, à l’hôpital mais aussi chez les professionnels de santé libéraux. Je porterai également une attention particulière aux conditions de vie et de mobilité des personnes en situation de handicap et à la construction de nouvelles structures d’accueil pour que chaque personne dépendante trouve sa place.

Des jardins partagés, la culture et l’éducation pour tous

L’éducation populaire doit être à la portée de chacun d’entre nous. Le travail réalisé à Méricourt autour de la médiathèque et des jardins partagés est exemplaire sur bien des points. J’apporterai tout mon soutien pour poursuivre et approfondir ce travail au service des habitants. Ce sera le cas par exemple à Rouvroy, qui porte un beau projet de mur d’escalade. Ou pour les projets de centre aquatique et de salle de sports de Carvin et d’Hénin-Beaumont.

Des logements accessibles et confortables

De grands projets d’aménagement sont engagés, notamment autour des gares de Libercourt et de Méricourt. Ces projets doivent permettre de construire de nouveaux logements de haute qualité environnementale. Ces logements doivent être à des prix abordables en particulier pour les jeunes ménages qui cherchent à s’installer sur le territoire. Je me battrai pour continuer à orienter la politique du logement dans ce sens.

Transport, rendre le territoire accessible

Les embouteillages asphyxient les habitants et le développement économique. Le contournement de Courrières doit se poursuivre pour que la ville ne soit plus saturée de camions. L’Etat doit également apporter des solutions à l’engorgement de l’A1. Et la région permettre aux personnes qui choisissent le train plus de régularité, mais aussi une fréquence accrue et une amplitude plus large des dessertes de nos gares. Je me battrai pour la mobilité.

Une agriculture et une consommation locales

Nos agriculteurs font chaque jour face, avec courage, aux aléas climatiques et aux pressions de l’agro-industrie. Construire de nouvelles solidarités autour de circuits courts d’approvisionnement, soutenir l’implantation de jeunes agriculteurs, aider à la conversion des exploitations pour réduire l’utilisation de produits toxiques: tout cela est aujourd’hui indispensable pour préserver une agriculture française de proximité et de qualité.

La sécurité et la tranquillité, un bien public

Je refuse d’accepter que le commissariat central d’Hénin-Beaumont soit fermé la nuit. Ce serait dramatique pour tous les habitants, et cela enverrait un mauvais signal après la fermeture de l’antenne de Rouvroy qui reste un problème à régler. Je me battrai également pour les conditions de travail des agents en charge de la sécurité de notre territoire, qui font un métier difficile et primordial.

Une qualité de vie retrouvée

Avec l’aménagement des anciens cavaliers et des rives de la Deûle et de la Souchez, c’est la beauté de nos territoires que nous pourrons retrouver. Avec le développement du tourisme, les chambres d’hôte pourront fleurir autour de ces parcours ouverts à tous. Je me battrai pour que ce travail continue dans chaque ville. Je refuse d’attendre encore 25 ans pour que ces aménagements voient le jour comme les habitants de Montigny-en-Gohelle ont dû le faire pour le mur anti-bruit qui devrait les isoler de l’autoroute. Sur ce dossier précis, je serai particulièrement attentive à ce que les travaux commencent rapidement.